Aller au contenu

Accueil » Le télégramme veut gagner de l’argent. C’est pourquoi il commence le courrier publicitaire – Živě.cz

Le télégramme veut gagner de l’argent. C’est pourquoi il commence le courrier publicitaire – Živě.cz

  • par

Il compte un demi-milliard d’utilisateurs actifs, mais il n’a pas encore gagné un centime. Mais maintenant, le Telegram est sur le point de gagner de l’argent sur son réseau de communication. Selon le fondateur et patron Pavel Durov, l’entreprise est déclencheurs soi-disant actualités sponsorisées. Contrairement à la concurrence, cependant, il veut le faire différemment – correctement. Ils ne dérangent pas les utilisateurs.

Comme il ressort des promesses antérieures de Durov, il Conditions du nouveau service, aucune publicité contextuelle n’est affichée dans l’application et les utilisateurs ne voient aucun contenu sponsorisé dans les discussions régulières. Les annonces apparaissent uniquement dans les chaînes publiques avec 1000 abonnés ou plus.

L’annonce n’utilise pas les données utilisateur pour un ciblage précis, elle n’est pertinente que pour le sujet du canal respectif. Par exemple, s’il s’agit d’une chaîne automobile, elle ne diffusera pas d’annonces pour Pampers. À l’inverse, il n’y aura pas de messages sponsorisés d’Audi pour les chaînes parentales.

Une seule annonce est visible sur chaque canal et seulement après avoir lu tous les messages réguliers invisibles. De plus, la publicité est limitée à 160 caractères (plus lien et image). Telegram veut même partager les revenus publicitaires avec les gestionnaires de chaînes.

La société ne teste actuellement que les publications sponsorisées pour certaines chaînes, mais devrait bientôt les proposer pour toutes les conditions éligibles. Durov aimerait les utiliser pour remplacer une annonce qui fonctionne déjà sur le réseau. Les chaînes partagent déjà elles-mêmes du contenu publicitaire, mais le font d’une manière opaque pour l’utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.