You are currently viewing « Avec Telegram, l’Etat doit réagir vite »

« Avec Telegram, l’Etat doit réagir vite »

Georg Maier.Photo : Mika Schmidt – Piscine / Getty Images

Le ministre de l’Intérieur de Thuringe Georg Maier (SPD) appelle à une intervention politique rapide contre la plate-forme Telegram. « Avec Telegram, l’Etat doit réagir rapidement », a déclaré Maier au « Süddeutsche Zeitung » (édition de mardi). Les politiciens doivent indiquer clairement à Telegram que l’opérateur est obligé de supprimer la haine et l’agitation du réseau et de les signaler.

« S’il ne le fait pas, des sanctions telles que des amendes doivent suivre », précise Maier et prévient : « Au bout de la spirale de l’action gouvernementale, le géoblocage peut aussi venir. » Cela signifie l’exclusion d’un service dans certaines régions. Mais c’est la fin de l’étape d’escalade, selon Maier. « On est encore loin de ça. »

La plateforme internet est basée aux Émirats arabes unis et, selon les autorités, est devenue un forum important en Allemagne pour organiser des manifestations parfois violentes contre les mesures du Corona. Les autorités allemandes sont convaincues que Telegram est un réseau social et est donc soumis aux réglementations strictes de la Network Enforcement Act. L’entreprise serait alors obligée de supprimer elle-même les contenus problématiques. Telegram, en revanche, se considère comme un service d’information et n’a jusqu’à présent supprimé aucun message contenant de la haine ou de l’agitation.

Au cours du week-end, il y a également eu des incidents entre des manifestants violents et la police lors des manifestations de Corona en Thuringe. « La dynamique m’inquiète, poursuit Maier. « Nous constatons que la manifestation devient de plus en plus violente. » Il y a un demi-million de personnes non vaccinées dans son état qui sont frustrées par des mesures anti-corona de plus en plus strictes. L’« extrémiste de droite et extrémiste de droite AfD en Thuringe » est également responsable de l’escalade. Avec d’autres radicaux de droite, le parti alimente les émeutes, prévient Maier. (dts7oz)



Vous êtes également invités à soutenir EPOCH TIMES avec votre don :

Faire un don maintenant!


Laisser un commentaire